Tab_S_I Accueil Services Qualité Contacts

Présentation des divers traducteurs et des coûts approximatifs d'une traduction* :

http://linguaspirit.over-blog.com/article-32111655.html

Comment s'établit le cout d'une traduction ?
Pour le Client
Pour le traducteur
Billet
Le traducteur gère un cabinet en profession libérale.
Il est donc soumis aux même charges sociales et frais de gestion
que tout avocat, notaire, architecte ou mètreur-vérificateur :
-frais liés au local : loyer, eau, électricité, chauffage, téléphone, internet, assurance, impôts locaux
-charges sociales : assurance maladie, mutuelle, retraite, URSSAF, CGS/CRDS …
-frais de bureau : secrétariat, informatique, photocopies, timbres, documentation
-frais de représentation, publicité et prospection, déplacements
-taxe foncière sur les entreprises (ex-taxe professionnelle)
-comptabilité (comptable + CGA)
-assurance RCP
Le tout constitue près de 60% du prix de la traduction

Le prix de l'image ruinée par un texte hilarant ?
Le prix d'un client parti chez la concurrence ?
Le prix d'un litige au tribunal suite à un faux-sens ?
Le prix de la réimpression de tout le catalogue ?
Le prix d'un jugement en votre défaveur ?
Le prix d'un procès pour non-conformité?
Chère la traduction ?
Q_Loupe
Le Conseil
La Qualité
     
Une expérience de plus de 30 ans
Un traducteur humain traite en moyenne près de 3000 mots/jour, soit environ 10 pages.
S'y ajoutent la recherche terminologique, les modifications, les relectures,
les corrections, la mise en forme.
….sans parler du temps passé à gérer son cabinet
Si l'on tient compte de la durée des études (bac+5 ans minimum), de la culture générale et autres connaissances requises, le prix de la compétence
et de l'expérience n'est pas si élévé que cela.
 
livre  

* NDT – En tant qu'experts, nous avons l'occasion de voir les deux côtés de la barre, le plaignant et le défendeur…

« Précédent 1 2 3 4 Suivant»
S1_Qual1